ville durable et changement climatique

Des réalisations françaises à l’international

Captage des émissions de méthane d'un site de stockage des déchets

Chine, Shanghai
Veolia
Déchets
Ville Shangaï
-510 000 tCO2e/an
(-47 %)
xxx_captagech4_chine.png

Le contexte

Dans les centres de stockage des déchets,  Lles déchets  fermentescibles se décomposent dans les centres de stockage, ce quiet génèrent ainsi des émissions de méthane, un puissant gaz à effet de serre dont l’impact est 28 fois plus important que le CO2.. La valorisation énergétique du biogaz capté dans ces installations est un facteur important de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En témoigne notamment le projet

conçu, construit et exploité par Veolia de récupération et d’utilisation du biogaz sur un site d’enfouissement existant de Shanghai Laogang en Chine. Le principal objectif du projet est de récupérer et d’utiliser le gaz, principalement du méthane, pour produire de l’électricité, en installant un système de collecte et de prétraitement, un système de production d’électricité et de torchère sur le site.

En 2014, c'est ainsi prèsce sont de 6 40 millions de m3 de gaz méthane qui ont été récupérés et valorisés, soit un taux de captage de 43%.. Ce gaz étant composé à 60% de méthane, environ 25800 tonnes de CH4 ont été captées par le dispositif.

Le méthane ainsi capté a été incinéré dans 11 générateurs et a permis de produire 102 GWh fournir près de 100 000 MWh d'électricité.

Ce site est actuellement, le plus grand centre de stockage en Asie équipé d'un système de captation et de valorisation des émissions de CH4.

 

Les acteurs impliqués

Le projet de valorisation du biogaz issu de l’installation de stockage des déchets de Laogang a été lancé en 2007 par Shanghai Laogang Landfill Gas-to-Energy, une joint-venture détenue à 60% par Shanghai Environnement Group et à 40% par Hong Kong Bloom Country, filiale à 100% de Veolia. Ce projet est porté par un contrat de partenariat public privé de type BBO (Build-Own-Operate), d’une durée de 25 ans.

L'enjeu GES

La captation et la valorisation énergétique des émissions de méthane des centres de stockage des déchets permettent de réduire les émissions de GES de diverses façons :

  • En évitant que le méthane ne soit émis. Le méthane a un "pouvoir de réchauffement" de 28 fois celui du CO2 (PRG à 100ans - valeur AR5)
  • En se substituant à une production d'électricité du mix moyen chinois

Les centres de stockage de déchets non dangereux et la production de biogaz requièrent une grande expertise technique pour éviter, non seulement tout risque de pollution environnementale ou d’incident associé à une proportion trop élevée de méthane dans l’air. Veolia a apporté son expertise et ses technologies de pointe (notamment, pour la collecte du gaz, le prétraitement du gaz, les moteurs / génératrices à gaz et les systèmes de raccordement au réseau).

 

Cas de référence

Site d'enfouissement sans captage du méthane

Frontière du système :
  • Fuites de CH4 captées dans le cas étudié par le méthaniseur
  • Production de 100 000 MWh d'électricité en Chine
Données :
  • Données d'activité (source : Veolia)
    Méthane capté : 25800 tonnes / an
  • Facteurs d'émissions (source : GIEC AR5)
    PRG (CH4(b)) : 28
  • Facteurs d'émissions (source : Base Carbone)
    Electricité Chine : 0,766 kgCO2e / kWh

+ 1 080 000 tCO2e/an

Cas étudié

Site d'enfouissement avec captage du méthane

Frontière du système :
  • Fuite de méthane
  • Pas d'émissions (uniquement des émissions de C02(b) non prise en compte car biogénique)
  • La construction du dispositif (négligeable)
Données :
  • Données d'activité (source : Veolia)
    Taux de captage du méthane : 43%
  • PRG(CH4(b)) : 28 (source : GIEC AR5)

+ 570 000 tCO2e/an

Réduction des émissions de GES
570 000 - 1 080 000 = -510 000 tCO2e/an
xxx_captagech4_chine2.png

Réduire les émissions de GES des déchets fermentescibles

Il existe plusieurs solutions pour réduire les émissions de GES des déchets fermentescibles :

  • Installer des dispositifs de captage du méthane au-dessus des centres de stockages comme dans l'exemple présenté ici.
  • Trier et séparer les déchets fermentescibles des autres déchets en amont afin de les composter. Le compost peut alors être utilisé comme engrais et se substituer ainsi à des engrais minéraux. Les composteurs peuvent aussi être dotés de solutions de captage du méthane.