ville durable et changement climatique

Des réalisations françaises à l’international

Centre culturel de Jinan

Chine, Jinan
Architecture Studio
Etudes
Jinan West Zone
21_JNN3_photo_Olivier Marceny_BD (640x512).jpg

Contexte

Jinan est la capitale de la province de Shandong, l'une des régions les plus étendues de l'Est de la Chine. Situé dans le quartier de la gare, le programme s'étend sur 380 000 m² et comprend trois édifices distincts : le musée des arts plastiques, la bibliothèque et le centre des arts vivants.

En plus de la rivière Lashan qui constitue l'un des éléments les plus essentiels du paysage, la région possède un énorme potentiel de développement en raison de l'avenir du plan directeur de la gare de grande vitesse Beijing-Shanghai qui y fait escale. C'est donc dans un contexte prospère et autour de la place centrale de la ville que la construction prend place.

 

Enjeux gaz à effet de serre

Le bâtiment principal est doté d’une double façade : une façade interne en miroir gris et une façade externe en plaques d’aluminium perforées. Cette double façade permet une gestion durable du bâtiment par la régulation de la luminosité et de la température interne.

 

Principe de fonctionnement de la double peau

La double facade du centre culturel de Jinan fonctionne selon le principe du manteau. Il crée une couche d’air isolante (thermiquement mais aussi acoustiquement) qui est réchauffée passivement par l’apport solaire. Largement vitrée, elle privilégie l’apport naturel de lumière et permet donc de réduire les dépenses énergétiques liées à l’éclairage, poste de consommation généralement très important.
La double facade permet également de supprimer l’effet de paroi froide en hiver, donc de réduire la consommation énergétique du bâtiment, et protège des surchauffes l’été.
La double peau du centre culturel de Jinan permet ainsi de réduire de près de 30% les besoins énergétiques nécessaires pour la climatisation du bâtiment durant les chaleurs estivales.