ville durable et changement climatique

Des réalisations françaises à l’international

Des systèmes énergétiques pour des quartiers bas carbone

Chine, Shanghai
EDF
Etudes , Energie
Ville de Shangaï
xxx_chine_quartierbascarbone.png

Le contexte et les enjeux

En intégrant l'énergie dans les premières étapes de la conception urbaine, EDF a montré qu'il est possible de concevoir des systèmes énergétiques distribués bas carbone qui répondent aux challenges locaux spécifiques à Lingang, en utilisant une technologie mature et des solutions viables économiquement. Grâce à cette approche innovante, l'équipe franco-chinoise composée d'EDF, de Tongi UPDI et de l'AUC a gagné la première place du concours de conception urbaine de Novembre 2014.

Le quartier de Lingang est l'un des neuf satellites de Shangaï, situé à 70 km au Sud-Est du centre de la ville. Le développement initial de ces terrains vierges commencera par un section de 1 km2. Il se poursuivra par l'élargissement à une zone de 42 km2.

Dans le but d'obtenir des propositions de concepts urbains 'vert' pour ce nouveau quartier, les développeurs immobiliers ont lancé un concours international de conception de design urbain en Juillet 2014.

 

La valeur ajoutée d'EDF

En prenant en compte l'énergie dans les premières étapes de la planification et en utilisant des approches systémiques, EDF et ses partenaires one été capables de mettre en avant une solution bas carbone et efficace énergétique réellement innovante.

La solution proposée devait répondre à deux enjeux locaux de l'énergie : (1) la réduction des émissions de CO2 et (2) l'optimisation de la demande énergétique.

Trois étapes ont structuré la démarche d'EDF :

  • La réduction de la demande énergétique (électricité - chaleur - froid). La coopération pour la conception urbaine avec Tongi UPDI et l'AUC a permis à l'équipe d'obtenir une solution bas énergie et optimisant l'utilisation de l'espace. De plus, tout en suivant les standards chinois en terme de "bâtiments verts", de nouvelles technologies réduisant les pertes thermiques et valorisant la récupération de la chaleur ont aussi été incorporées dans la proposition. Cela a permis d'améliorer grandement l'efficacité énergétique, notamment le chauffage et la climatisation des bâtiments.
  • La suggestion du mix énergétique local le plus approprié. Le mix énergétique proposé par l'équipe permet un recours limité à l'usage de centrales au charbon et dans le même temps de permettre un meilleur usage des énergies renouvelables.
  • La conception du système énergétique local. Le système énergétique conçu par l'équipe couple des réseaux de chaleur et de froid avec des centres avec des centrales de chauffage et de refroidissement spécialement dimensionnées. Il a été conçu pour optimiser l'efficacité et permettre à la solution d'être facilement déployée sur une étendue de 42 km2 pour la prochaine phase de construction.

 

Chiffres clés :

50% de réduction des émissions de CO2

50% de réduction des pics de charge de l'électricité

10% de réduction de la facture énergétique des consommateurs