ville durable et changement climatique

Des réalisations françaises à l’international

Lycée bioclimatique

Sénégal, Dakar
ALTO Ingénierie
Bâtiment
Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger
-300 tCO2e/an
(-25 %)
lycee dakar (640x492).jpg

Le contexte

L'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) gère 461 établissements dans le monde, dont 77 en gestion directe. Homologués par l'Éducation nationale qui leur détache son personnel, les « lycées français » sont placés sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères. Ils sont financés en partie par les familles et en partie par l'État qui accorde également des bourses. La communauté française et francophone de Dakar est une des plus importantes à l'étranger.

 

Le lycée Jean Mermoz

Le lycée Jean Mermoz de Dakar a été conçu par Terreneuve, Adam Yedid et Architecture et Climat (Dakar) pour répondre aux contraintes climatiques de la région. L'ensemble des bâtiment est orienté nord-sud de manière à capter les alizés qui, en cette région océanique, descendent du nord-ouest vers le sud-est. ALTO Ingénierie s'est assuré de la qualité environnementale du projet, notamment avec la mise en œuvre de modélisations du confort hygrométrique et des protections solaires des bâtiments.

 

Enjeux Gaz à Effet de Serre

Les dispositifs spatiaux ont permis de réaliser des économies d'eau et d'énergie, d'autant plus importantes dans un contexte de fréquentes coupures des services de la Ville.

Cas de référence

Consommation d'énergie d'un bâtiment de 17 000 m2 avec ventilation classique

Frontières du système
  • Consommations énergétiques annuelles

Données utilisées pour les calculs
  • Consommations éléctriques annuelles d'un lycée standard : 1 870 MWh

  • Facteur d'émissions :

Electricité  Sénégal : 0,637 kg CO2e/kWh (source : Base Carbone)

+ 1 200 tCO2e/an

Cas étudié

Consommation d'énergie d'un bâtiment de 17 000 m2 avec ventilation naturelle optimisée

Frontières du système 
  • Consommations énergétiques annuelles

Données utilisées pour les calculs
  • Consommations énectriques annuelle du lycée Jean Mermoz (2014) : 1 400 MWh

  • Facteur d'émissions :

Electricité  Sénégal : 0,637 kg CO2e/kWh (source : Base Carbone)

 

+ 900 tCO2e/an

Réduction des émissions de GES
900 - 1 200 = -300 tCO2e/an
lycee dakar 2.jpg

Les simulations réalisées

Les simulations d’ensoleillement et simulations thermiques dynamiques réalisées par ALTO Ingénierie ont permis d’évaluer le rapport au soleil des différents locaux du projet en fonction de leur orientation et des dispositifs architecturaux retenus pour leurs façades. L’analyse menée par ALTO Ingénierie a porté sur deux aspects liés au soleil : 

  • les risques d’inconfort visuel liés à la pénétration directe du soleil dans un local (éblouissement, phénomène de tâche lumineuse) ; 
  • les risques de surchauffe importants liés à l’utilisation de simple vitrage.

Concernant le confort hygrothermique, ALTO Ingénierie a modélisé les salles de cours du lycée et les bureaux du bâtiment Administration. L'optimisation de fonctionnement quant aux puissances installées du matériel de production de froid a également été étudiée ainsi que l’impact de cette optimisation sur le confort des occupants et sur les économies associées.