ville durable et changement climatique

Des réalisations françaises à l’international

Centre de tri et réseau de chaleur déchets

Royaume-Uni, Londres
Veolia
Déchets , Energie
Ville de Londres
-9 300 tCO2e/an
(-100 %)
xxx_chaleur_londres.png

Le contexte

L’Union Européenne a imposé au Royaume-Uni une diminution de 35%  des déchets biodégradables envoyés en décharge en 2020 par rapport aux volumes de1995. Le district londonien de Southwark a fait de cette contrainte réglementaire une opportunité, et des déchets de ses habitants une nouvelle ressource énergétique. Plutôt que de les acheminer par camions vers des centres de stockage en périphérie, Southwark  traite désormais ses déchets en centre-ville, et s’est doté, avec son partenaire Veolia, de nouvelles installations dédiées à la gestion des déchets domestiques. Depuis janvier 2012, ils sont collectés et transférés au cœur d’un complexe en intégrant :

  • Une unité de tri pour isoler les matériaux de haute qualité
  • Une unité de recyclage qui traite les encombrants et les autres déchets imposants
  • Une unité de traitement mécanobiologique qui permet de séparer les déchets recyclables des éléments biodégradables.

Les déchets biodégradables sont ensuite transformés en combustible  et acheminés vers une usine de cogénération, permettant de produire de la chaleur (pour environ 2600 foyers) et de l’électricité.

Le complexe traite les déchets des 290 000 habitants du district de Southwark, soit près de 120 000 tonnes de déchets par an.

 

Enjeux GES

Ce projet permet de réduire les émissions de GES de diverses façons :

  • Les déchets sont traités directement en ville ce qui  évite des trajets par camions jusqu'aux centres de stockage en périphérie.
  • Les éléments biodégradables servent dorénavant de combustible et sont envoyés vers une usine de cogénération permettant de produire électricité et chaleur. Celle-ci est utilisée par les foyers du district de Southwark, évitant ainsi le recours à des chaudières alimentées au gaz traditionnel. C'est ce point qui est quantifié ci-après.
  • Les émissions de méthane issues de la dégradation des biodéchets dans les décharges se trouvent réduites ou évitées
  • Les éléments triés sont en partie réutilisés et recyclés évitant ainsi la production de matière vierge ou de produit neuf.

 

 

Cas de référence

2600 foyers chauffés par le mix moyen des énergies de chauffage en Grande Bretagne

Frontière du système :
  • Stockage des déchets sans valorisation énergétique
  • Consommation d'énergie pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire pour 2600 foyers anglais  (moyenne nationale)
Données utilisées pour les calculs
  • Données d'activité (source : DEFRA)
    Mix énergétique du chauffage et l'eau chaude sanitaire au Royaume-Uni en 2011
    Gaz naturel : 85 %
    Electricité : 9 %
    Fioul domestique : 4 %
    Combustibles solides : 1 %

  • Données d'activité (source : DEFRA)
    Consommation d'énergie d'un foyer anglais moyen en 2011
    Chauffage : 10300 kWh / foyer
    Eau chaude sanitaire : 3100 kWh / foyer

  • Facteurs d'émissions (Source : Base Carbone)
    Charbon : 0,377 kgCO2e / kWh PCI
    Fioul domestique  : 0,324 kgCO2e / kWh PCI
    Gaz naturel : 0,244 kgCO2e / kWh PCI
    Electricité Royaume-Unis : 0,457 kgCO2e / kWh PCI

+ 9 300 tCO2e/an

Cas étudié

2600 foyers chauffés par de la chaleur 'fatale'

Frontière du système :
  • Incinération des déchets avec récupération de la chaleur
Données utilisées pour les calculs
  • Choix méthodologique : les déchets étant une source d'énergie fatale, les émissions de leur incinération ne sont pas prises en compte

+ 0 tCO2e/an

Réduction des émissions de GES
0 - 9 300 = -9 300 tCO2e/an
xxx_chaleur_londres2.png

Collecte, prévention et recyclage

Le taux de recyclage dans le district de Southwark à Londres est passé de moins de 30%  à près de 40% entre 2012 et 2014.

Cette évolution s'explique par :

  • Un investissement dans l’optimisation de la collecte des déchets.
  • Une communication pédagogique intensive auprès des résidents sur le recyclage et les impacts environnementaux. En particulier, auprès des jeunes enfants en les sensibilisant au tri et en leur faisant visiter la plateforme de tri. 

Cet exemple témoigne de l'importance de l'implication des citoyens dans les démarches de tri. Au-delà de la qualité des installations et de leur bonne gestion, le recyclage n'est efficace que si les habitants y contribuent activement.