ville durable et changement climatique

Des réalisations françaises à l’international

Plan Climat Saint Barthélémy

Saint Barthélemy
Carbone 4
Etudes
Municipalité de Saint Barthélemy
xxx_saintbarth.png

Contexte

L’île de Saint Barthélemy est un petit territoire de 21 km2 situé dans les caraïbes à 1h de vol de la Guadeloupe. Devenu pays et territoires d’Outre-mer (PTOM) le 1er janvier 2012, elle dispose depuis d’une autonomie lui permettant la conduite de sa stratégie (taxes douanières  ou taxe sur l’électricité par exemple) et de ses projets de développement.

Le secteur du tourisme est le principal moteur économique de l’île, et son développement important s’est accompagné d’un accroissement de la population passée de 2 491 habitants en 1974 à 9 269 habitants en 2012.

Par son statut, saint Barthélemy a donc acquis une certaine autonomie et se doit donc notamment de définir sa stratégie de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, celle de l’Union Européenne ne lui étant pas applicable.

L’agence territoriale de l’Environnement a ainsi missionné le cabinet d’étude Carbone 4 entre Juin et Octobre 2015 pour une mission autour de 3 phases:

  1. Rencontre des acteurs économiques de l’île pour la collecte des données et l’identification des leviers de gains d’émissions de gaz à effet de serre dans les différents secteurs d’activité de l’île.
  2. Réalisation du bilan énergétique et du bilan d’émissions de gaz à effet de serre : le cabinet d’étude Carbone 4 a réalisé l’ensemble des calculs du bilan énergétique du territoire et des émissions de gaz à effet de serre, en échange permanent avec les différents acteurs rencontrés lors de leur visite pour préciser les données reçues. Carbone 4 a également préparé une fiche par action identifiée avec des indicateurs adaptés à la spécificité de l’île (surfaces de panneaux photovoltaïques à installer par exemple, investissements associés, gains relatifs par rapport aux solutions en place et gisements possibles,…)
  3. Organisation de 4 ateliers pour restituer les résultats du bilan d’émissions de gaz à effet de serre et valider un ensemble d’actions et d’objectifs réalistes et envisageables à horizon 2020 et après. Ces 4 ateliers ont concerné les thèmes Mobilité, Bâtiment, Tourisme et Production d’électricité. Une synthèse stratégique a ensuite été présentée lors d’un Comité exécutif de la collectivité et lors d’une réunion publique, pour proposer un objectif ambitieux mais atteignable de réduction des émissions de gaz à effet de serre, associés d’actions à mettre en place sur le court terme tout comme sur le long terme.

Cette trajectoire est apparue indispensable pour orienter et donner de la cohérence aux politiques publiques de soutien et de normes et ainsi encourager les acteurs économiques à se tourner vers la transition énergétique avec un projet de société partagé et soutenu par les pouvoirs publics. Saint Barthélemy possède des atouts indéniables : la mobilité électrique est très adaptée au dénivelé de l’île et le fort ensoleillement permet un déploiement du solaire très rentable.

Saint Barthélemy est un terrain d’expérimentation avec une visibilité inouïe compte tenu d’un tourisme qui attire notamment les stars et certains milliardaires. La transition énergétique peut rapidement fédérer les acteurs de l’île et les touristes en valorisant une destination luxueuse et définitivement tournée vers le futur et le respect de l’environnement.